Rechercher
  • Étienne

Comment choisir sa voie?

Mis à jour : 8 sept. 2019


Aujourd’hui, je rencontre de plus en plus de personnes qui souhaitent se réorienter. Cette période de vie n’est pas évidente car elle est propice à la remise en question de beaucoup de choses. Quoi faire de ma vie ? Quel sens lui donner ? Quelle direction prendre ? Et si c’était une erreur ? Comment être sûr ? …

Vous souhaitez trouver votre voie?

- PARLONS-EN -


Aimer ce que l’on fait

Dans mon travail de coach, je pars du principe qu’on ne fait bien que ce que l’on aime faire. Cela peut sembler évident (et ça l’est !) et pourtant, c’est la base pour qui veut être épanoui dans sa vie personnelle et professionnelle. Selon moi, une orientation réussie est une orientation axée sur les sources de motivation… ou comme le disait Sarah Roubato, "Cherche le verbe de ta vie. Pas le métier, le verbe."

Un monde en pleine renaissance

Nous sommes dans un monde en pleine renaissance. Des nouveaux métiers apparaissent chaque jour (selon une étude, dans 15 ans, 50% des métiers que l’on exercera n’existent pas encore) tandis que d’autres tirent leur révérence… La surconsommation laisse doucement la place à une consommation consciente et éthique. L’équilibre personnel prime de plus en plus sur le travail… C’est pourquoi, lorsqu’une réorientation arrive, il est nécessaire de tout d’abord chercher à être équilibré et épanoui ! En d’autres termes, de mettre des mots sur ce qui nous fait vibrer, sur ce qui nous passionne, humainement comme pratiquement, et ensuite de chercher des domaines professionnels où nous auront toutes les chances de nourrir ce qui est important pour nous !

Lors de mes séances de coaching, j’aime aller dans ce sens. J’ai souvent rencontré des personnes en quête d’un métier qui « convienne ». Ma démarche est toujours la même : tout d’abord définir ce qui est important pour la personne, de quoi a-t-elle besoin pour être équilibrée et épanouie dans sa vie personnelle et professionnelle, et seulement ensuite, lui proposer des domaines professionnels où elle aura toutes les chances de trouver son équilibre.

"D'abord définir ce qui est important pour la personne, et seulement ensuite, lui proposer des domaines professionnels où elle aura toutes les chances de trouver son équilibre"

Un médecin généraliste de campagne n’est pas animé par les mêmes besoins qu’un médecin urgentiste ! Pourtant, ils sont tous les deux médecins ! Et c’est ça justement l’importance de mettre un verbe (même plusieurs) sur son futur métier. Ce verbe serait-il plutôt « Accompagner » ? « Créer » ? « Être dans l’action » ? « Réfléchir » ?

Et en pratique ?

En pratique, trouver sa voie est souvent un chemin de longue haleine. Toutefois, la première étape est de s’entourer de professionnels capables d’aiguiller la personne. De nos jours, les jeunes générations ne sentent plus en sécurité dans un seul travail. C’est ce qui explique en grande partie cette volonté de vouloir faire plusieurs métiers dans une même vie. Personnellement, j’ai trois casquettes professionnelles. Je suis coach, RH et professeur de menuiserie. Auparavant, j’ai eu l’occasion d’être charpentier pendant plus de dix ans, et pour ce qui est de mon futur, je me laisse la porte ouverte. Cet équilibre professionnel, je l’ai trouvé après de nombreuses remises en questions et de nombreuses rencontres avec des professionnels de l’accompagnement.

Ainsi, au vu d’un monde qui va de plus en plus vite, au vu des nouveaux métiers qui affluent, au vu de la notion de carrière qui tend à se redéfinir, il est important (voir vital !) de se montrer créatif. Chaque personne possède ce quelque chose de spécial qui la rend différente, et c’est sur la recherche de « qu’est-ce qui te fait vibrer dans la vie » que cette richesse verra le jour.

C’est de cette manière que nous pourrons dire et entendre « Je suis heureux dans mon travail ! »


0 vue
 Copyright © 2017 Étienne Schappler. Tout droits réservés.