Rechercher
  • Étienne

Accompagnement humain et rentabilité, deux termes qui vont ensemble ?

Mis à jour : 8 sept. 2019


Cela fait près de cinq ans que j’accompagne des personnes sur leur chemin personnel et professionnel. Allant de 16 à 70 ans, j’ai eu l’occasion de rencontrer et de coacher autant d’hommes que de femmes en proie aux doutes, aux remises en question, aux envies d’aller vers un mieux, vers plus de sens, vers une sérénité et un équilibre de vie cohérent et juste.

En regardant ces cinq années, deux pensées me viennent:

  • La première est que j’ai de la chance de faire un métier que j’aime, si ressourçant et si peu commun.

  • La deuxième pensée est que je suis heureux de récolter les fruits de mon travail. Car oui, tout ne s’est pas fait en un claquement de doigt. Ces cinq années m’ont demandé du travail, beaucoup de travail. Et ce n’est pas près de se finir ! Heureusement que j’aime ça !

Depuis ces cinq années, tout ce travail de formation, de lecture, de coaching et d’ajustement m’ont permis de me professionnaliser, d’affiner mon approche et de devenir plus précis et plus pertinent. Je pense d’ailleurs que c’est grâce à ce travail que, depuis quelques mois, un nouveau type de clientèle vient à ma rencontre : des professionnels de l’accompagnement. C’est une clientèle que j’affectionne beaucoup car les questions que ces personnes se posent me touchent au plus profond, étant moi-même un professionnel de l’accompagnement.

Est-ce que mon approche est bien ? Comment ne pas faire de mal ? Comment bien développer mon activité ? Quelle est la limite entre les «conseils » et « l’accompagnement » ? Au niveau argent, comment me faire payer ?

Dans cet article, je vous propose de nous arrêter sur cette dernière question « Comment me faire payer ? » qui peut se décliner en plusieurs autres questions : Comment accompagner les gens vers un mieux-être et en vivre sans avoir un sentiment d’imposteur, sans me mettre des bâtons dans les roues par peur de l’échec ou… de la réussite ? Comment développer mon activité sans qu’elle ressemble à une grosse firme qui ne pense qu’à l’argent ?

Je rencontre souvent ces questions. Il est important de s’y pencher et donner des éléments de réponse car l’un des grands points communs chez celles et ceux qui veulent vivre de l’accompagnement humain, c’est que bien souvent, humain et rentabilité ne vont pas ensemble.

Envie de trouver votre patte personnelle d'accompagnant?

- PARLONS-EN -

Les croyances limitantes de l’argent

L’argent renvoie souvent une image négative, comme si c’était quelque chose qu’il fallait absolument cacher. En allant dans ce sens, quelqu’un qui gagne de l’argent est forcément quelqu’un qui a triché ou qui n’est pas clair dans son jeu. Toutefois, il faut en gagner pour vivre. Vient donc cette question :

Comment gagner de l’argent tout en étant le plus authentique possible avec les personnes que l’on accompagne ?

En réalité et en toute objectivité, l’argent n’est ni bon ni mauvais. C’est ce qu’en font les Hommes qui le rend bon ou mauvais. Imaginez être riche à n’en plus finir tout en étant profondément altruiste et compatissant envers vous-même, votre entourage et le monde. Si vous décidez de faire des dons avec cet argent, de construire des centres d’accueil pour sans-abris ou encore d’investir dans des entreprises œuvrant pour un bien commun, pourra-t-on dire que cet argent vous a rendu mauvais ? La réponse tombe bien évidement sous le sens…

Ainsi, au lieu de regarder l’argent avec un œil suspicieux et accusateur, il est plus pertinent de le regarder comme un outil nous permettant de rendre le monde aussi beau, accueillant et chaleureux que nous voudrions le voir.

Essaie de faire comme les autres et ton activité ne sera qu’une pâle copie de ces « autres »

L’argent est donc un simple outil n’étant ni bon ni mauvais. La prochaine question à se poser pour qui veut développer une activité d’accompagnement humain et en vivre, est très simple : Comment faire pour que mon activité me ressemble tout en gagnant de l’argent ?

J’ai récemment eu l’occasion de rencontrer Nathalie, coach et accompagnatrice de femmes créatives et intuitives voulant vivre de leur passion, qui m’a dit ces quelques mots : « Si tu ne t’assumes pas pleinement et si tu essaies de faire comme les autres, tu ne pourras jamais te développer personnellement et professionnellement ». Quelle justesse !

Si la nature est si belle c’est justement car elle est diversifiée. Chaque plante, chaque arbre, chaque animal à sa propre spécificité, place, personnalité et différence ! Pourquoi un singe chercherait à ressembler à un zèbre ?

Il en est pareil pour nous ! Quelqu’un qui ne s’assume pas, qui n’est pas lucide sur ses forces et ses fragilités et qui essaie de ressembler à tout prix à quelqu’un d’autre ne pourra jamais se développer pleinement. Il ne pourra jamais ressentir cette satisfaction et ce bonheur d’être entier et aligné.

Et c’est justement ça qui donne du sens et de la valeur à ce que l’on fait et à ce que l’on vit.

Chercher et mettre des mots sur sa différence nous amène sur un chemin d’authenticité. Ainsi, les personnes qui viendront vous voir dans le cadre professionnel sauront pourquoi elles viendront vous voir et elles seront prêtes à vous payer pour votre regard et votre accompagnement.

S’assumer, s’ouvrir, … s’aimer !

Au final, s’assumer, s’ouvrir, faire la paix avec ses croyances limitantes revient à entrer sur un chemin… d'amour de soi.

S’aimer est, pour moi, l’un des plus grands chantiers de l’existence. S’aimer revient à s’accepter, entièrement et sans arrière-pensée. Cela veut dire accepter que nous ne sommes pas parfaits, que nous avons des fragilités, des forces, des émotions désagréables telles que la colère, la peur ou la tristesse. S’aimer c’est se voir avec lucidité : se voir comme nous sommes réellement et non comme nous voudrions être.

Et pour cela, pour s’engager sur ce chemin et pour se donner toutes les chances d’y arriver, nous devons nous assumer pleinement, être en cohérence avec ce que nous sommes et nous regarder avec clarté et objectivité afin de nous réaliser et vivre de manière juste et sereine.

---

Si vous souhaitez vous lancer comme coach, thérapeute ou accompagnant, nous pouvons parler ensemble de ce qui fait votre différence et votre particularité pour la mettre en avant et développer une activité professionnelle qui vous ressemble.

N'hésitez pas à prendre contact avec moi en cliquant ici


53 vues
 Copyright © 2017 Étienne Schappler. Tout droits réservés.