Rechercher
  • Étienne

Faire preuve de résilience

Mis à jour : 8 sept. 2019


En physique, la résilience est l’aptitude d’un matériau à résister aux pressions et à retrouver sa structure initiale. En psychologie, il s’agit de la possibilité de continuer à se développer et à bâtir son estime de soi en dépit des traumatismes et de l’adversité.

Nous sommes tous appelés à vivre des moments difficiles dans notre vie et la résilience est une ressource importante pour qui souhaite se relever et faire face au stress que ces moments engendrent.

Vous souhaitez apprendre à être résilient?

- PARLONS-EN -

Comprendre la résilience

Vivre des périodes de remise en question, de stress voir de souffrance est quelque chose de courant… Souvent considérées comme négatives, ces périodes peuvent toutefois être l’occasion d’évoluer.

Dans ces situations, il y a globalement deux types de comportement : en prendre conscience et décider de la surmonter, c’est-à-dire se relever, continuer d’avancer et de se développer ou rester là où l’on est, sans réussir ni à lâcher-prise, ni à se reconstruire.

Dans le monde de la psychologie, on définit la résilience comme étant une aptitude que notre corps peut avoir lorsqu’il s’agit de résister aux pressions dans le but de retrouver sa structure initiale. Concrètement, faire preuve de résilience permettra de travailler sur une sensation de mieux-être et sur le fait que l’on puisse réussir à guérir et à vivre pleinement malgré les obstacles rencontrés. Par exemple, la résilience peut être présente chez une personne ayant souffert d’un traumatisme important et ayant décidé de mettre à profit tout ce qu’il faut pour se relever et aller de l’avant.

Grandir, évoluer et vivre autrement

Imaginez une forêt qui brûle… Va-t-elle se relever ? Se développer à nouveau ? Où va-t-elle rester comme elle est ?

Bien entendu, la réponse tombe sous le sens. La nature va reprendre ses droits et, quelques temps plus tard, elle aura repoussé.

À l’image de cette forêt, la résilience est le fait de continuer à grandir, à évoluer, et à vivre… autrement. Cette forêt ne sera pas la même qu’autrefois, mais elle sera à nouveau là, belle, ressourçante, accueillante.

Être résilient consiste ainsi à continuer à vivre… autrement.

Cela demande du travail et une certaine dose de confiance en soi. Pourtant le jeu en vaut la chandelle : Rester immobile suite à une difficulté est source de mal-être profond et de grande souffrance intérieure. Le meilleur moyen de sortir du brouillard et de s’en sortir est de relever la tête et de continuer d’avancer.

Nos pensées pour nous aider à avancer

Pour mettre à profit la résilience psychologique, il va être important de commencer un travail sur soi-même.

Concrètement, cela veut dire prendre tout d’abord conscience de sa manière de penser, de sa façon de voir la vie et de son aptitude à faire face aux souffrances et au stress.

C’est à ce moment-là qu’un travail de fond, qui consiste à apprendre les clés pour apprivoiser, reconnaître et accepter ses fragilités, commence. Cette période n’est pas des plus faciles et pourtant elle est nécessaire pour qui souhaite rebondir et évoluer. Se faire accompagner par un professionnel, que ce soit un coach de vie ou un thérapeute est souvent une très bonne idée. Cela permet de se sentir moins seul.

La méditation où des exercices de pleine conscience sont aussi de bons moyens de prendre du recul, de s’apaiser et de voir la situation dans son ensemble ; cela aide à développer une confiance en soi et en ses capacités ainsi qu’à se sentir de plus en plus capable d’y arriver.

Être résilient s’apprend comme on apprend à marcher où à parler. Même si cela peut sembler difficile, au fur et à mesure du temps, vous remarquerez que vous aurez de plus en plus de facilités à rebondir sur les difficultés, à ouvrir votre regard pour garder un esprit constructif et à être acteur de votre vie.

Pour aller plus loin :


251 vues
 Copyright © 2017 Étienne Schappler. Tout droits réservés.